Outils numériques : iSpindel, le montage du kit (1)

C’est au détour de nos recherches que nous sommes tombés sur la version open source du Brewometer, le « iSpindel« .

DSC_1316

Quelques jours après notre commande, nous découvrons le kit à monter et nous sommes d’abord surpris par la taille (16 x 5). Il est vrai que nous avons pris l’habitude d’utiliser le Brewometer presque 2 fois plus petit. Un essai et déjà nous savons que le iSpindel ne rentrera pas dans nos dames Jeanne de 10 litres avec son diamètre de 5 cm. Bien dommage également que les 16 cm de haut ne permettrons pas de l’utiliser dans des cuves de fermentation avec un niveau de moût trop bas !

DSC_1322.JPG

Après un rapide tour des différents composants, nous nous apercevons que le contenu ne correspond pas exactement à la nomenclature décrite sur Github. Le iSpindel semble évoluer en permanence et c’est plutôt une bonne chose pour l’avenir du concept. Un mail au concepteur et dans l’heure qui suit, nous recevons le document mis à jour en PDF. Une réactivité que nous avons apprécié pour poursuivre notre montage 😉 .

Le iSpindel a également l’avantage d’être équipé d’un accu rechargeable de 3,6 volts. Il est bien plus grand que la pile du Brewometer mais le coût à l’utilisation restera nettement inférieur.

DSC_1342

Au cœur du iSpindel, le Wemos D1 mini, est une carte de développement pour objet connecté basé sur le module ESP8266. Elle assure la connexion Wifi pour transmettre les informations de densité et de température en temps réel, à une tablette ou un smartphone. Le liaison Wifi ouvre le champ des possibles puisque nous travaillons actuellement, sur un module permettant de stocker et transmettre sur serveur les informations (mais nous en parlerons plus tard).

DSC_1361

Il nous aura finalement fallu 1 heure pour assembler l’ensemble des composants. La diode bleue indique que le iSpindel est en marche et l’interrupteur nous permet de couper l’alimentation pour éviter de décharger l’accu prématurément. Facile a insérer dans le tube, un bouchon à visser vient fermer l’ensemble. La conception du iSpindel, nous permet de charger l’accu grâce à la fiche micro de la carte d’alimentation et de télécharger les améliorations soft avec la fiche micro du Wemos.

DSC_1374

Ne reste plus qu’a téléverser la dernière version du programme et à essayer la bête.

 

6 Comments

  • Emilien GUILMINEAU Répondre

    Bonjour,
    Cela fait quelques mois que l’article a été écrit. Quels sont vos retours par rapport à cet outil ?
    Cordialement,

    Emilien

    • brewlab77 Répondre

      Bonjour Émilien,
      Nous avons réalisé le montage mais nous travaillons sur la Cool Board pour mettre en lien d’autres capteurs afin d’avoir une analyse plus fine lors de la fermentation. Le tout sera couplé à un Raspberry Pi et nous mettrons en ligne le suivi de nos résultats.
      Bonne journée
      Renaud

  • Florian Ricard Répondre

    Hello le Brewlab,

    Supers les articles, hâte de lire les prochains ! Geek, mais novice en esp8266 et python, j’ai déjà essayé de programmer un de ces modules (pour avoir une version connectée de mon robot-aspirateur Neato, grâce à neatoscheduler.com et esptool.py) ; sans succès.

    Chez 3D-mechanics, je n’ai trouvé qu’un guide PDF pour la partie soudure, mais rien pour ce qui est de la programmation… Une vidéo ou un article complémentaire serait super (ou sinon une simple réponse avec la marche à suivre sera déjà pas mal du tout =)

    Connaissez vous CraftBeerPi ? C’est un programme d’automation du brassage et/ou de la fermentation, à base de RasberryPi et de SSR, Relais, et sondes de température OneWire. Ce programme gère des plugins divers et variés, créés spécifiquement en python. Il y a notamment la possibilité d’y connecter un ISpindel pour la partie fermentation (et l’automate n’aura ainsi plus besoin d’une sonde t° onewire spécifique, mais utilisera les données du ISpindel !).
    En outre il y a aussi la possibilité de créer un module à base de fichiers 3D et d’un petit moteur pas à pas, pour automatiser l’addition du houblon à diverses phases de brassage, et même d’importer les recettes créées à partir de logiciels spécifiques de brassage.

    En espérant lire bientôt votre réponse sur la partie programmation/flash de ce ISpindel 🙂

    Merci beaucoup !!

    • brewlab77 Répondre

      Bonjour Florian,

      Nous avons pour le moment orienté notre travail sur la partie biologique avec la capture et l’analyse de nouvelles souches de levures.
      L’analyse de nos batchs à la fermentation se fait grâce à la Cool board et ses capteurs. Vous retrouverez les informations sur le site de la Cool Co dont le lien se situ sur notre blog.

      A savoir également que le iSpindel fonctionne également avec la Cool board, nous obtenons un suivi des valeurs température, densité, pH, CO2 et bien d’autres mesures.

      A bientôt.
      Renaud Hee
      Président du BrewLab

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenu sur BrewLab Boutique Ignorer